Aller au contenu

Rebattre les cartes : la cartographie d‘hier et d‘aujourd‘hui expliquée.

CYCLE 3 dates

Que vous soyez fétichiste de la carte papier ou adepte du GPS, nous vous invitons à découvrir une pluralité de visions et d’usages des cartes. Pourquoi et comment fait-on des cartes ? A quoi les cartes sont-elles fidèles ?
Qu’est-ce que la cartographie participative ?
Trois soirées pour feuilleter l’histoire des représentations du monde et s’intéresser aux normes et aux usages de la cartographie dans le temps et aujourd’hui.

La carte, représentation plurielle du monde ?

Les enjeux de la cartographie : aspects historiques et évolution des codes. Evolution des représentations, depuis notre perception historique et eurocentrée du monde à des modalités citoyennes.
La carte : réalité/subjectivité ? Comment et pourquoi déconstruire la carte ?

Conférence de Paul Jutteau Professeur agrégé de géographie à l’Université de Poitiers.

Conférence mardi 14 mai 20h30


La contre cartographie :
des cartes comme outils de lutte ?

Une cartographie alternative qui détourne les codes et les pouvoirs de la carte conventionnelle en assumant la subjectivité ? Une cartographie qui place l’humain et le social au cœur des enjeux pour rendre visibles des faits occultés ou dénoncer des inégalités ?

Conférence de Nepthys ZWER chercheuse en histoire, animatrice du site indépendant imagomundi.fr ;
elle a coécrit « Cartographie radicale : explorations » et traduit l’ouvrage collectif « Ceci n’est pas un atlas ».

Conférence mercredi 15 mai 20h30


Présentation d’exemples locaux de cartographie participative

La cartographie n’est pas qu’une affaire de spécialistes ; aujourd’hui, des citoyens ordinaires ou des amateurs passionnés contribuent à cartographier leur quartier ou les conches du marais. Trois exemples bien de chez nous pour présenter la cartographie participative.

Avec Béatrice Courtin (Ville de Melle), Rémi Chargé (GODS) et Pierre Viala explorateur de la Venise Verte.

Table ronde et ateliers jeudi 16 mai 20h30