Aller au contenu

La 1ère guerre mondiale :
quel rôle, quelle place pour la musique ?

Qu’elle soit vocale ou instrumentale, la musique a souvent évoqué, accompagné ou illustré les grands événements sociaux, économiques et politiques de l’histoire.
Après la défaite de 1870 contre la Prusse une pensée unique va petit à petit prendre corps en France, notamment à travers les arts et les artistes : se préparer à la « revanche ».

Dans son Journal du 7 novembre 1870 Edmond de Goncourt cite la prédiction de Victor Hugo : « Il y aura une revanche dans quatre ou cinq ans ».
La dite « revanche » commencera en 1914 avec la tragique Première guerre mondiale. Pourquoi et comment la musique, en France, participe t-elle à ces événements ? 
Dans une première conférence il sera question de « chansons » ; l’écoute et l’analyse d’une quinzaine de chansons avant, pendant et au lendemain de la Grande guerre pourra éclairer ces moments de l’histoire tant sur le plan des paroles (distribuées à chaque participant) que dans leurs aspects rythmiques et mélodiques, sans oublier les interprétations de Aristide Bruant ou de Marthe Chenal.
Les chansons écoutées sont des enregistrements rares gravés sur des cylindres ou des disques et diffusés à l’époque sur des phonographes ou des gramophones permettant ainsi une diffusion sur tout le territoire.
Une seconde conférence laissera place à la musique dite « française » et à ses compositeurs parmi lesquels Camille Saint Saëns, Maurice Ravel ou Clause Debussy s’étaient profondément engagés pour une musique française pour ne pas dire « contre » une musique allemande, sans oublier les quatre compositeurs français morts pour la France et qui n’ont pu accomplir une carrière prometteuse.
Au cours des deux conférences sera également évoquée la place des interprètes sur la champs de bataille.

Jeudi 23 mars 2023 20h30 : chansons
Jeudi 6 avril 2023 20h30 : musique classique

Conférence de Jean LAURENT musicien pédagogue